S.2 du confinement : tips pour ne pas se lasser de son chez soi !

Hello hello les filles,

 

Premier article que j’écris pendant le confinement, et je suis contente d’être de retour par ici, malgré le climat actuel ! Il y a une multitudes d’articles qui sont parus récemment, vous proposant des tips d’activités à faire à la maison. Mais j’en ai jamais trouvé qui parlait de « la maison » justement. Alors, je me suis dit que j’allais faire un petit mix, sans trop redire ce qui a déjà été dit, et j’espère que cela vous aidera à commencer cette nouvelle semaine d’un bon pied.

Cette dernière semaine ne fût pas des plus faciles sur la fin surtout, où j’ai commencé me rendre d’autant plus compte de la situation. Pas que je ne m’en rendais pas compte avant, mais le fait d’être confiné chez soi, et que chaque petite chose qu’on faisait au quotidien requiert aujourd’hui des précautions, même la plus minime qui est de chercher son courrier ou de sortir les poubelles, m’a fait tellement bizarre. 

Je suis extrêmement reconnaissante d’être en bonne santé, dans mon chez moi, que mes proches aillent bien. Je suis reconnaissante d’avoir un toit, de ne manquer de rien, et j’admire le courage qu’ont tous les gens du milieu médicale, les pompiers, et tant d’autres corps de métiers. Mais là n’est pas le but initial de mon article (peut etre un futur article ?).

Là où je voulais en venir, est qu’être seule chez moi une semaine, ca allait. Je ne voyais pas forcément plus loin que cette semaine pour le moment, et sur la fin, j’ai commencé à me taper une dépression solo à la maison. Il faut savoir que j’aime mon appartement, que je m’y sens bien. Je n’ai certes, pas de balcon, ou de carré de jardin, mais je suis aussi bien chez moi qu’à l’extérieur. Par contre, une deuxième semaine dans les mêmes conditions, je le sentais un peu moins bien.  Alors je me suis dis que j’allais changer des petites choses dans l’appartement, dans mes habitudes, qui diffèrent de la première semaine, pour ne pas avoir cette impression de « sans fin », de ne pas me lasser et de sentir que je tourne en rond.

1/ Se lever tôt

Je me suis relativement, toujours lever tôt la première semaine, mais j’avais un rythme complètement décalé. A me coucher à 2/3h du matin, me lever à 8/9h. Alors foutu pour foutu, 3/4 autres semaines vont se rajouter à notre confinement, donc j’ai décidé de me lever tous les matins à 7h. Chose que j’ai faite ce matin. Pas si dur que ca finalement! J’ai passé une super journée, je me suis sentie productive et bien. Même si vous aimez dormir, et que se lever tôt vous semble dur, gardez cela pour le week end. Ce ne sont pas des vacances, et vous même vous savez que semaine dernière vous avez fait pas mal de grasses matinées, non ? Les réveils à 11h du matin : c’est non ! Vous verrez qu’au troisième jour vous n’en serez que plus contentes.

2/ On a assez rangé et trié la semaine dernière : place au changement de décor

Bon, en soi, la première semaine on a : trier les vieux papiers, les vêtements, rangé le garage, le dressing, les piles du salon. Il est grand temps de changer d’atmosphère. Ce matin j’ai : 1. changé mon miroir de place dans ma chambre, j’ai accroché quelques cadres, 2. déplacé mon canapé de quelques centimètres et déplacé le bout de canapé + mon tapis avec la table dessus. Je vous promets que j’ai l’impression d’avoir changé d’appartement. Et ces petits changements, meme minimes, vous plongent dans une ambiance différente de la semaine passée. Vous savez, cette ambiance pesante du début du confinement, où on se savait pas forcément ce qui se passait, déclenchant en nous cet été mi-panique -mi anxiogène ? On va positiver, et repartir du bon pied. Déplacer vos plantes, bouger le lit de place, changer les draps ? Vraiment, changer des petites choses, et le sentiment de lassitude aura deja diminué.

3/ Nouvelle playlist

Qui dit « chez soi », dit « cosy », qui dit « cosy » dit « ambience » et qui dit « ambiance » dit « playlist décontracté « . Mais pas celle de d’habitude, là on change tout. On chope des nouveaux sons, on les écoute en boucle, on les apprend par coeur, on danse dessus à fond pendant des heures (ca secrète de l’endorphine, aka : l’hormone du bonheur) et on chante de toutes nos cordes vocales. Ouvrez les fenêtres, certains voisins se joindront peut être à vous ? Si vous avez besoin d’inspiration, je vous mets le lien de la mienne, vous pourrez piocher dedans ! Playlist FEEL GOOD 🌞

4/ Se défouler

Je ne cesserai jamais de venter les mérites d’une pratique sportive, ou d’une activité qui fait bouger. Cela m’a changé la vie, littéralement (si vous voulez d’ailleurs lire mon article à ce sujet, c’est par ici). Cela nous apporte bien plus que des bienfaits physiques, mais également mentaux. Cela vous libère de poids (petit jeu de mot coucou), vous aide à vous sentir mieux (helloooo endorphine, elle est toujours là elle haha), et cela vous occupe aussi, en vous faisant penser à autre chose. Suivez des videos sur YouTube (je mets le lien de ma page, j’y ai mis des routines sportives + pilates/yoga), danser pendant 1h sur des musiques, bref y’a pleins de choses plutôt cools à faire. Meme 30 min suffisent. Ce que je fais, c’est que je me reveille à 7h, je fais 5/6 min d’étirements pour me réveiller (salutation au soleil), puis soit je fais une petite routine de sport (vous avez pleins de tableaux sur Pinterest « Quick morning routine »), soit une séance dans la journée. Je me sens bien plus réveillée et en pleine forme. Tout va plus vite, j’arrive mieux a me concentrer et le soir je dors comme un bébé.

5/ Ne restez pas tout le temps dans la même pièce

On a tendance à se mettre à son bureau pour bosser, ou rester dans sa chambre pour travailler, parce que finalement on est bien dans le lit, profitons-en, on a aucun impératif. Mais cela vous donne l’impression, même si vous avez énormément avancé dans la journée, d’avoir fait du sur place. Vous n’aurez même plus envie de retourner dans votre lit, ou de dormir, parce que vous aurez vu le même lit, le même canapé depuis 1 semaine, toute la journée. Je ne travaille jamais au lit, et j’alterne entre le bureau de la salle à manger, le canapé, et évidemment, le tapis et la table basse du salon haha, mythique combo.

6/ Organisez votre semaine

Essayez de garder un rythme, des horaires. Faites-le test au moins cette semaine. Ne soyez pas extreme, mais fixez vous des objectifs ! Cela passera plus vite, puis vous vous sentirez bien plus productif. To do list la veille pour le lendemain, planning de la journée, bref tous les outils sont bons.

7/ Enfin, fixez vous des objectifs

Depuis la semaine dernière, je me suis fixée 3 objectifs qui m’obligent à garder un petit rythme : 1. Savoir faire deux poses au yoga (les étapes du grand écart s’annoncent sympathiques), 2. Avoir des notions d’espagnol à la fin du confinement, 3. avoir continuer ma routine sportive.
Tous les jours, même si je glandouille, je vais que je vais m’y tenir! Faites vous un calendrier, et cocher le jour dès que vous avez rempli vos objectifs journaliers. C’est tellement satisfaisant de voir semaine après semaine les croix devenir plus nombreuses !! Surtout que ce sont des choses que j’ai toujours voulu faire, mais auxquelles je n’ai jamais accordé du temps, faute d’impératifs et de priorités.

GOAL GOAL GOAL, je veux tirer du positif de tout ca, qu’on prenne conscience de la chance que l’on a d’être en bonne santé. C’est pourquoi je n’ai pas envie de me laisser aller. Prendre du temps pour moi, oui et c’est très important que de se reposer. Mais aussi continuer à apprendre, à acquérir de nouvelles connaissances. Il y a tant de choses à connaitre, tant de capacités que l’on a à developper, ou que l’on pourrait avoir, si on prenait le temps. Mais ce temps qu’on ne prend jamais et qu’on demande tant, n’est-ce pas celui qu’on a enfin devant nous ?

J’espère que cet article vous aura plu, je vous souhaite bon courage, de prendre soin de vous et de vos proches, #restezchezvous pour que l’on puisse continuer à prendre soin soin des nôtres, et belle soirée,

xx,

Pauline A. Jung

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je suis là en ce moment…

Strasbourg, FRANCE

On se retrouve par ici ?